Bien que la 3D se soit fortement répandue grâce au développement des marchés de la VR/AR et de la captation, ses contraintes (poids, formats, logiciels, etc.) rendent son usage difficile. Si la maquette numérique se démocratise, son utilisation reste lourde à gérer.

SCAN 3D, numérisation des bâtiments industriels et maquette numérique

2019 : il est devenu courant, voir automatique, de scanner un bâtiment. Il peut s’agit d’un site industriel, d’une usine, d’une plateforme pétrochimique, etc. Pourquoi scanner ? Pour produire sa maquette numérique, un double virtuel.

Nuage de points en traitement après le relevé scan

Malgré que le marché de la captation soit en pleine expansion, une importante  problématique subsiste. Il est très difficile de visualiser sur le web ces objets scannés en 3D : ils sont lourds, peu collaboratifs et demandent du matériel informatique de pointe.

Pourquoi scanner ? Pour créer un bâtiment 3D identique au réel. Mais la visualisation et l’exploitation de ces énormes maquettes numériques sont difficiles.

Notre solution

ARSKAN développe des technologies issues de la recherche scientifique de visualisation et d’exploitation des données 3D massives sur le web.

Maquette numérique, numérisation 3D des sites industriels : voici les solutions ARSKAN

Grâce à notre compresseur-décompresseur (CODEC), votre maillage est allégé – bien plus qu’avec les formats génériques classiques. Nous divisons au minimum par 50 la taille de votre fichier 3D d’origine.

Ci-dessus, un tableau présentant des exemples de fichiers 3D compressés par les outils ZIP et DRACO (Google). Notre taux de compression est plus important et, de plus, leur système de compression n’est pas progressif. Il s’agit en effet de streaming traditionnel. Hors ce dernier impose des calculs déportés sur des serveurs externes, ce qui induit des coûts importants de serveurs et de bande passante.

Pourquoi compresser (solution ARSKAN CODEC) ?

  • peu de charges serveur et de bande passante
  • industrialisation facile grâce à la réduction des coûts
  • compression des données
  • exploitation des données 3D massives depuis n’importe quel plateforme
Maquette numérique accessible grâce à ARSKAN

ARSKAN résout deux problèmes :

D’une part, le volume des données à stocker et, d’autre part, la capacité à visualiser facilement ces données 3D sur sur le web. Notre technologie et nos solutions rendent la 3D légère, mobile, interactive et collaborative. Désormais, vous partagez et exploitez aisément vos données 3D.

Stockage, archivage, distribution : tout devient plus simple, en réduisant considérablement la taille, sans perdre la qualité de l’information.

La technologie de compression développée par ARSKAN permet de réduire de manière très significative le volume de vos données 3D.

Aucune perte d’information, de qualité ou de précision n’est engendrée par l’opération de compression ou de décompression.

Plus besoin de plug-In ou de logiciels couteux : notre format propriétaire, le format « .p3dw » est un format de fichier 3D universel pour le web.

Analogie : le format MP3

Le format MP3 s’est imposé comme le standard pour les fichiers musicaux.

Le format MP3 (MPEG-1 Audio Layer 3) est un format de compression des données audio. Ce format permet de compresser des fichiers audio : en MP3, on peut enregistrer l’équivalent en fichiers de 12 albums de musique sur un seul CD-ROM.

La technologie brevetée MP3 issue de l’Institut Fraunhofer permet un taux de compression d’un facteur 20, sans altérer l’expérience utilisateur. Ce format a révolutionné l’industrie musicale… Et notre façon d’écouter de la musique (streaming, baladeur mp3…)

ARSKAN : en résumé

  • Compression optimum et transfert progressif
  • Qualité et intégrité des données
  • Rendu réaliste
  • Peu de charges serveur et de bande passante

N’attendez-plus, testez notre version Freemium

https://silodata.arskan.com/silos

Découvrir nos outils : https://arskan.com/arskan-salon-global-industrie-2019