Les nouvelles de ce mois de décembre seront très technologiques ! Deux avancées majeures : l’amélioration dans la captation de la texture / et le Web Assembly Core qui devient un standard web.

Utilisation d’une technologie hybride de numérisation qui améliore sensiblement les textures

Fin novembre, dans le cadre du projet répondant au nom de code « CAJuN » du jumeau numérique du parking de Lyon Parc Auto Cordeliers, ARSKAN utilisait une nouvelle technique hybride de numérisation afin d’amélioration la texture de ses données 3D.

L’objectif était de le rendre plus réaliste. On voit facilement l’amélioration : le niveau de détails est bien meilleur. 

Pour réussir ce nouvel objectif, le partenaire captation d’ARSKAN, AXXESS Data capte la texture et la géométrie via une technique hybride, qui mêle prises de vue par drone en photogrammétrie en prise de vue par scanner 3D industriel de type Leica.

Au delà de l’aspect visuel, cette technique nous permet surtout de mieux définir notre cahier des charges pour les prochaines captations. 
ARSKAN pourra définir la précision du relevé scan en fonction du besoin du client, et de son budget.
C’est une étape importante que nous avons validée : désormais, le processus est complet, du scan jusqu’au partage de l’objet 3D sur internet.

Philippe Bossin, directeur R&D de LPA découvre le jumeau numérique texturé.

ARSKAN : toujours à la pointe

Ce 5 décembre 2019, l’organisme de standardisation du web W3C (World Wild Web) annonce que le langage Web Assembly Core devient un des 4 standards du web. Une bonne nouvelle pour ARSKAN, qui avait déjà opté pour l’utilisation de ce langage dans ses technologies de CODEC.
Devenu un standard officiel, il est supporté par tous les navigateurs. Il promet notamment plus de rapidité, de sécurité et de performance. ARSKAN… Toujours un coup d’avance pour être à la pointe.

ARSKAN en route vers la capitale

C’est avec fierté que nous rejoignons le Digital Experience Center, l’écosystème de start-ups développé par SIEMENS. Grâce à son savoir-faire et son expertise sur la problématique de la maintenance prédictive, ARSKAN a trouvé sa place. Notre jeune entreprise innovante est légitime dans cet espace collaboratif, au service de la transformation digitale des industries.

Finance

Alors qu’ARSKAN prépare sa levée de fonds, la BPI nous soutient une fois encore. Elle renforce notre trésorerie grâce à un prêt d’amorçage de 140 000€.

Les arskaniens ont célébré lors d’une soirée « team-building » la fin de cette année, qui aura été riche humainement et technologiquement.

Si nous devions résumer ARSKAN : la synergie de nos talents au service d’une technologie disruptive.