Les solutions Arskan pour la compression, la visualisation et l'exploitation de données 3D massives sur le web

Compressez et décompressez progressivement vos maillages 3D

grâce au codec ARSKAN

ARSKAN Codec est une technologie nouvelle génération qui permet de :

  • • réduire la taille des fichiers 3D sans perte,
  • • les restituer à n’importe quel niveau de détails,
  • • et s’adapter à n’importe quelles contraintes matérielles.


ARSKAN Codec facilite l’accès à la 3D !

Diffusez massivement vos objets 3D avec une charge serveur minimale et une faible consommation de bande passante.

Réduisez la taille de vos fichiers 3D !

Vos fichiers sont compressés et décompressés progressivement, ce qui diminue largement leurs poids.

Compression et décompression progressive de maillages 3D grâce à la technologie Arskan Codec
Décompression progressives d'un maillage 3D grâce à la technologie Arskan Codec

Décompressez vos fichiers 3D à n’importe quel niveau de détails

Peu importe la taille ou la complexité de vos données 3D, la restitution numérique sera sans perte.

Adaptez vos fichiers 3D à n’importe quelles contraintes matérielles

Vos données massives deviennent accessibles depuis n’importe quel appareil : pc, tablette ou smartphone. Si vous associez ARSKAN Codec à ARSKAN MoveInside, vos fichiers 3D peuvent être lus sur smartphone.

Visualisation du jumeau numérique 3D d'un bâtiment sur tablette et smartphone dans la visionneuse 3D Arskan MoveInside

Pourquoi le codec ARSKAN exploite-t-il le maillage 3D plutôt que les nuages de points ?

Un maillage est intrinsèquement structuré. C’est cette structure faite de triangles et de points qui permet à nos algorithmes de simplifier le maillage en supprimant certains points à des endroits clés, tout en étant capable de les recréer strictement au même endroit lors de la décompression.
La technologie d’ARSKAN ne compresse pas seulement des fichiers en modifiant l’organisation des données (comme du .ZIP par exemple), mais bien du maillage 3D en prenant l'avantage de la topologie de celui-ci ; c’est ce procédé qui permet à notre codec sa progréssivité et sa haute performance.